Vous recherchez :
  • 6f15f19307069482794480bed5c63a7b
  • 99b0d3185331302a2cdf85fc0fa2f3dd
  • 161e3e8dbafdc56784826b6086b8f84d

Lettre d'information

Pour rester informé, inscrivez vous.

Se désinscrire

Communiqué du 15 novembre 2018 sur la loi de 1905 dite de « séparation des Églises et de l’État »

Date parution : 15/11/2018


Communiqué du Grand Orient de France



Le Grand Orient de France a pris connaissance par la presse des intentions éventuelles du gouvernement de modifier dans les prochains mois la loi du 9 décembre 1905 dite de « séparation des Eglises et de l’Etat ».

Bien qu’aucun texte précis ne soit disponible, il semblerait s’agir notamment de la remise en cause du statut des associations cultuelles, de leur transparence financière, et du renforcement des mesures de « police des cultes ».

Autant de mesures qui si elles étaient prises, loin d’être un simple « toilettage » de la loi de 1905, constitueraient une véritable atteinte à son élément essentiel, la séparation.

Le Grand Orient de France, sentinelle de la République, dit dans l’article 1er de sa Constitution qu’il « attache une importance fondamentale à la laïcité ».

La laïcité est la clé de voûte de l’édifice républicain, sa déconstruction est porteuse des plus graves dangers pour notre République.

Le Grand Orient de France appelle dans ces conditions à la plus extrême vigilance dans les prochains mois à l’égard de toute disposition qui aboutirait à défaire les principes infranchissables posés par la loi de 1905.



Téléchargez le document