Vous recherchez :
  • Cf8e4aa5c5e381ef22459944b2d15d14
  • A5b8a471ca79714813c4adcb03b57ce3
  • 6134bab24be6fd997de756208d6459d1
  • 4087f598a8d6e10fb07e85aec9166e3b

Lettre d'information

Pour rester informé, inscrivez vous.

Se désinscrire

Crise humanitaire dans la Corne de l’Afrique

Date parution : 27/07/2011

Le Grand Orient de France appelle la communauté internationale, l’Union Européenne notamment, à dépasser les déclarations de bonnes intentions concernant la crise humanitaire qui touche des millions de somaliens, de kényans, d’éthiopiens ou de djiboutiens. Le désintérêt depuis longtemps pour ces hommes, ces femmes et ces enfants débouche aujourd’hui sur une crise humanitaire exceptionnelle, indigne des pays riches dont le devoir de conscience est de leur venir en aide sans tergiverser.

 
Le Grand Orient de France déplore les différences de traitements dans la gestion par les Etats des crises financières d’une part et humanitaires d’autre part. Cette catastrophe ramène à de justes proportions les problèmes européano-européens, fussent-ils inquiétants. Il rappelle les termes de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme qui considère que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde. Ce préambule oblige les pays membres de l’O.N.U. de permettre à tous de se nourrir, de se soigner.
 
Seules la dignité humaine et la solidarité entre les peuples doivent animer l’aide internationale en faveur des populations concernées. Pour leur part, les francs-maçons du Grand Orient de France, via la Fondation du Grand Orient de France, se mobilisent en répondant présents à l’appel des Organisations Non Gouvernementales dont ils saluent l’engagement et l’abnégation.
 
 
 
Paris, le 27 juillet 2011