Vous recherchez :
  • 86774f42188f3b7ae33960bb2cdf6700
  • 7694408d8fa2a0e83b7221bae33ea989
  • 6d98f6894350ff8dae62bda44d147231

Lettre d'information

Pour rester informé, inscrivez vous.

Se désinscrire

En entrant votre adresse mail, vous acceptez les conditions générales d'utilisation du site

Communiqué de Presse du 5 octobre 2022 - Le Grand Orient de France exprime toute son admiration pour leur courage et tout son soutien dans leur action, aux femmes iraniennes

Date parution : 05/10/2022


Masha Amini avait 22 ans, Nika Shakarami en avait 17.

Comme elles, de trop nombreuses femmes iraniennes ont donné leurs vies pour leur liberté, victimes de leur combat pour le simple et légitime droit à l’égalité.
Pleurons-les à jamais. Soyons dignes de leur courage. Ne les oublions pas.

La théocratie iranienne est une dictature religieuse islamique qui, sous prétexte de religion, enferme et tue celles et ceux qui ne se plient pas à leur tyrannie, aujourd’hui même pour une mèche de cheveux qui dépasse.

Dictature dont le premier et plus infamant symbole est une ségrégation sexuelle insupportable et archaïque imposée aux femmes. Mais qui, au-delà, emprisonne et condamne à mort des hommes et des femmes en raison de leurs choix spirituels, philosophiques ou politiques, de leurs orientations sexuelles, de leur mode de vie, quand ils ne sont pas conformes aux normes dogmatiques d’un intégrisme islamique totalitaire.

Le combat pour la liberté, l’égalité et la fraternité est universel.

Masha Amini avait 22 ans, Nika Shakarami en avait 17.
Pleurons-les à jamais. Soyons dignes de leur courage. Ne les oublions pas.



Fait à Paris, le 5 octobre 2022



Téléchargez le document