Vous recherchez :
  • 6f15f19307069482794480bed5c63a7b
  • 64dd32e4ceda6cf94cfdf8d7b96c69d6
  • Ac7e45211a2b1ef375e60f6f6b250653

Lettre d'information

Pour rester informé, inscrivez vous.

Se désinscrire

Communiqué suite à la parution du Nouvel Observateur du 28 octobre 2004 : Les Francs-Maçons, du Grand Orient de France, et la justice

Date parution : 02/11/2004

Le serment des Francs-maçons du Grand Orient de France les engage, sans ambiguïté, à respecter les lois de la République.

Ils ne peuvent donc que se réjouir de les voir strictement appliquées, à Nice comme ailleurs, y compris et surtout dans le fonctionnement de la justice.

En un temps d’incertitude, le Grand Orient de France avait pris une ferme position de soutien aux démarches entreprises par les services judiciaires (notre communiqué du 3 septembre 2002).

Aucun manquement aux lois et à la morale républicaines d’où qu’il vienne ne pourra rencontrer l’assentiment des Francs-Maçons du Grand Orient de France.

De la même façon tous les efforts pour dénoncer dans les médias ces dysfonctionnements au bon déroulement de la justice sont les bienvenus et reçoivent notre soutien.

Toutefois, ils ne doivent pas conduire quelques uns à associer la Franc-Maçonnerie dans sa totalité à des comportements individuels et locaux condamnables.

Paris, le 2 novembre 2004